English

Association Sakura jingû

L'association a été créée afin de mettre en valeur l'esprit des divinités pour les remercier elles et nos ancêtres, mais aussi pour proposer un endroit de « guérison » et de « connexion », visant à rendre la vie quotidienne des personnes plus tranquille. Les membres de l'association ont beaucoup de bénéfices. Cela inclut un talisman de protection offert annuellement en vous inscrivant à notre newsletter, des opportunités pour prier dans notre sanctuaire, la participation à la méditation devant les dieux, et des cérémonies de mariages ainsi que des funérailles. Rejoignez l'association qui vous connecte avec les divinités du Sakura Jingû. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à appeler le bureau du Sakura Jingû au +81-3-3429-0869.

Histoire et origine

Yoshimura Masamochi, le 65eme descendant des Onakatomi, était un guerrier des loyalistes impériaux à Kyoto. Au début de la période Meiji, il travailla au Département des Affaires Shinto (qui est plus tard devenu le Ministère de l'Education Religieuse), et participa à la politique de diffusion du Shinto sous le gouvernement. Il servit en tant que prêtre en chef d'un sanctuaire et se consacra à la diffusion des enseignements Shinto.
Cependant, quand le gouvernement de Meiji changea soudainement de politique religieuse, Masamochi décida que c'était sa mission de guider les gens vers les valeurs du Shinto traditionnel. Il créa une organisation religieuse et fonda un établissement religieux (un sanctuaire) à Kanda. Ca devint une secte indépendante appelée Shinshu-kyô, approuvée par l'Empereur Meiji en 1882. Masamochi, qui était très favorisé par Saigo Takamori et Ito Hirobumi, ainsi que d'autres clés officielles du gouvernement, passa du temps avec Percival Lowell, un astronome américain et un Chrétien dévoué, et il lui enseigna les croyances Shinto durant son séjour au Japon.
Présenté par le Ministère des Affaires Étrangères et les livres de Lowell, plus de 200 Occidentaux assistèrent aux festivals annuel du sanctuaire pendant la période Meiji. Masamochi reçut un oracle juste avant son décès, ce qui a conduit à la relocalisation du sanctuaire à sa localisation actuelle, au début de la période Taisho.

Mitamashiro (un objet physique de vénération) :

Le miroir (mikagami) de Chrysanthème à 16 pétales est un objet de vénération. Le miroir fut conservé dans le château d'Edo durant la période d'Edo avant que les bâtiments du sanctuaire dans le château ne soient détruits par un feu. Après avoir été approuvé par la cour Impériale, le miroir fut conservé au sanctuaire Shinmei-gû par Keikôin sur l'île Reigan-jima à Fukagawa, à Tokyo. Le miroir fut à nouveau déplacé après la Restauration Meiji dans le Grand Sanctuaire d'Ise. Ensuite, le prêtre suprême du sanctuaire, Kuninomiya Asahiko Shinnô (Prince), qui se confia à Masamochi, divisa luimême l'esprit de la déesse conservé au Grand Sanctuaire, au miroir. Ce qui fut par la suite accordé quand Masamochi quitta son poste.

Festivals principaux

Shinhôhai

(1er janvier)
Célébration de la Nouvelle Année, priant les divinités dans les quatre directions.

Genshi-sai

(3 janvier)
Célébration du descendant de Ninigi (petit-fils de Amaterasu, la déesse du soleil) sur la terre.

Yoshimura Masamochi-sai

(21 janvier)
Célébration de la vie de Yoshimura Masamochi

Setsubun-sai

(3 février)
Célébration de l'arrivée du printemps.

Taisai

(9 avril)
Grand festival.

Nagoshi no Ôharai

(30 juin)
Grande purification

Chusai

(17 septembre)
Festival du milieu.

Irei taisai (deuxième dimanche de juillet)

Grand service commémoratif.

Toshikoshi Ôharai

(27 décembre)
Grande purification.

Tsukinami-sai

(9eme, 21eme et 27eme jour de chaque mois)
Cérémonies mensuelles.

Tsukinami-sai

(17eme jour de chaque mois)
Cérémonie pour prier la sécurité.

Rituals (Shinji)

Godô jigoku shiki, or Kamanari(Le son purifiant de la marmite en fer)
La marmite en fer émettant le son, est remplie avec du riz cuit et est utilisée durant les rituels. Ce son purifie la souillure (tsumi et kegare) de chaque individus. Cette cérémonie a lieu le 9 avril, le 30 juin, le 17 septembre et le 27 décembre.
Chinka shiki(Cérémonie du feu apaisant)
Le rituel du « feu apaisant » consiste à marcher pieds nus sur un lit chaud de braises de charbon de bois de 6 mètres de long. Les participants se promènent autour du passage où du sel est répandu après la purification. Cette cérémonie a lieu le 9 avril.
Kugatachi shiki or Yutate
(Le saupoudrage d'eau bouillante sur le corps)
C'est un rituel où le prêtre trempe de la feuille de bambou dans de l'eau bouillante et s'en saupoudre sur le corps. Cette cérémonie a lieu le 17 septembre.

Croyants via internet

Le culte « à distance » est disponible pour ceux vivants à l'étranger ou dans des endroits reculés, ou pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer à cause de leur travail ou de problèmes de santé, en suivant simplement le guide qu'il y a sur notre site internet. Nous proposons entre autres des enquêtes et des réunions.
Adresse de la page internet :
h ttp://www.sakura.jingu.net/

Access

SAKURA JINGŪ
3-21, SHINMACHI, SETAGAYA-KU,TOKYO 154-0014 JAPAN [→google MAP]
Tel 81-3-3429-0869
Fax 81-3-3429-7452
URL http://www.sakura.jingu.net
E-mail info@sakura.Jingu.net

(1)桜新町駅改札
(1)Tokyu Den-en-toshi Line Sakura-shimmachi Station Ticket Gate
(2)北口
(2)Sakura-shimmachi Station North Exit
(3)桜新町駅北口外観
(3)Sakura-Shimmachi Station North Exit (Appearance from outside)
(4)出口からまっすぐ進む
(4)Walk Straight from the North Exit
(5)コンビニとさくら幼稚園
(5)You will see Family Mart and Sakura Kindergarden as a landmark
(6)さくら幼稚園の門を通過する
(6)Keep walking until you pass the Kindergarden's entrance gate
(7)桜神宮の鳥居が見えてきます
(7)There, you will see Sakurajingu's Torii